fbpx
Skip to content

Conférence de Amélie Brindamour

Le mercredi 10 mars prochain, la MMAQ présentera une conférence de l'artiste multidisciplinaire Amélie Brindamour.
oeuvre amelie brindamour

La Maison des métiers d’art de Québec débute une série de présentations virtuelles par des artistes dont le travail est marqué par les métiers d’art. Conviviales et ouvertes à tous, ces conférences prennent la forme d’échanges entre les artistes invités et Marie-Soleil Guérin Girard, historienne de l’art et chargée de projets à la MMAQ. 

Lors de la conférence, Amélie Brindamour discutera de sa pratique artistique, ainsi que du nouveau projet qu’elle poursuit pendant sa résidence en sculpture à la MMAQ, Nous sommes tous signaux. La conférence aura lieu le mercredi 10 mars à 12h via Zoom.

Les participant·es inscrit·es recevront le lien Zoom par courriel avant la conférence. Merci de vérifier votre boîte de courrier indésirable.

Débuté lors d’une résidence au Biolab de l’Institut Milieux, à l’Université Concordia (2019), Nous sommes tous signaux explore le phénomène de bioluminescence chez divers organismes vivants, et offre une réflexion sur les formes de communication alternatives non-basées sur le langage. Cette recherche prendra la forme d’une installation interactive composée de trois œuvres murales tridimensionnelles, intégrant des biomatériaux, tels que du mycélium et du bioplastique à base d’algue, à des composantes électroniques. L’œuvre développée à la MMAQ inclura des moulages en bioplastique de divers espèces de champignons cultivés, dans lesquels des capteurs de proximité intégrés permettront aux visiteurs d’activer des sons et des lumières en approchant leur main. La relation ainsi créée entre l’œuvre et le visiteur cherchera à questionner notre perception des créatures qui nous entourent, et notre compréhension des systèmes intelligents présents dans la nature.

L’artiste partagera son expérience à mouler des talles de champignons, une forme complexe ayant nécessité plusieurs essais-erreurs. Elle discutera aussi des enjeux techniques à l’ajout de composantes électroniques à des projets sculpturaux. Puisque Marie-Soleil Guérin Girard est une cueilleuse de champignons passionnée dans ses temps libres, cela risque d’être un échange fructueux des deux côtés!

En savoir plus

Biographie

Amélie Brindamour est une artiste et éducatrice en art résidant à Montréal, et qui explore dans sa pratique différents enjeux reliés à l’environnement naturel. Sa recherche inclut l’art électronique, les biomatériaux, l’installation et les performances participatives. Son travail a été exposé au Canada, aux États-Unis et en Finlande, plus récemment au McCarthy Art Gallery du Saint Michael’s College, Vermont (2019) et à DARE-DARE, Montréal (2017). Elle a été sélectionnée pour participer à plusieurs résidences dont Eastern Bloc (2021), le programme CQAM-MILIEUX du Biolab de l’Université Concordia (2019), le P.Lantz AIR de l’Université McGill (2019), le Vermont Studio Center (2018), Murmur Land Studio (2017) et White Rabbit (2010). Elle détient un baccalauréat en arts visuels et une maîtrise en enseignement des arts de l’Université Concordia.